Sprache: F
Wahlen > Nationalratswahlen,

Fin de campagne

Artikel weiterempfehlen

Stimmen Sie dem Artikel zu?
Melden Sie sich an und bewerten Sie diesen Artikel!

Dans deux jours, les jeux seront faits et la campagne 2019 pour les élections au Conseil national aura vécu. Campagne à laquelle j’ai eu la grande chance de participer grâce à la confiance que l’assemblée générale des Verts m’a témoignée en me portant sur la liste. Elle restera, quel que soit le résultat dimanche soir, une formidable expérience.

Je ne vais pas le cacher, je ne crois pas avoir été aussi fatigué de toute ma vie. Mon corps me fait mal partout. Et je n’ai plus vingt ans. Faire campagne, en tout cas comme j’ai essayé de le faire, c’est un exercice physique d’une incroyable intensité. Et ce d’autant plus quand tous les déplacements, à une exception près, se font à vélo (et pas électrique) dans une bonne partie du canton.

Remplir les innombrables questionnaires, écrire des textes sur mon blog pour défendre mes idées, être présent sur les réseaux sociaux, répondre aux sollicitations diverses et variées et faire campagne sur le terrain soir après soir, après le travail, et week-end après week-end demandent une formidable énergie.

Si je n’en ai pratiquement jamais manqué tout au long de ces mois de campagne, c’est parce que je me suis « nourri » de celle de toutes les personnes que j’ai rencontrées, de tous les soutiens que j’ai reçus sous d’innombrables formes, à commencer par celui de mon parti. Les images se bousculent dans ma tête en pensant à tous les échanges autour des thèmes « verts » que j’ai eus grâce à cette campagne.

Faire, notamment, la connaissance d’un voisin grâce à la carte postale « électorale » mise dans sa boîte, d’un vigneron suite à un courrier de lecteur, de collègues que j’ai presque harcelés pour qu’ils n’oublient pas de voter, de membres des Verts, de ses colistiers et colistières jeunes et moins jeunes, de militant.e.s de diverses associations et partis, d’opposant.e.s aux idées vertes, de candidat.e.s d’autres partis a été rendu possible grâce à cette campagne.

Quant aux soutiens qui m’ont été apportés par les associations dans lesquelles je milite depuis longtemps et par mon entourage proche et lointain, il a été tout simplement formidable. Et j’en suis très touché. A tel point d’ailleurs que je me mets tout seul une certaine pression en espérant que le score que je ferai dimanche ne les décevra pas…

Si je devais résumer cette campagne par une seule phrase, ce serait celle d’une amie qui m’a dit un jour : « Didier, tu as l’air de prendre tellement de plaisir à faire cette campagne. » Rien à ajouter, sauf que je compte bien en avoir encore au cours de prochaines heures, car la campagne n’est pas tout à fait finie !  


Kommentare von Lesern zum Artikel

Information zur Abschaltung der Kommentarfunktion

Der Verein Vimentis hat sich entschieden, die Kommentarspalte zu den Blogs zu schliessen. In der folgenden Erläuterung erfahren Sie den Grund für diesen Entscheid.

Der Blog, und dazu gehört auch die Kommentarspalte, sind ein wichtiger Teil der Diskussionsplattform von Vimentis. Gleichzeitig sind Werte wie Respekt, Anstand und Akzeptanz für den Verein von grösster Wichtigkeit. Vimentis versucht diese Werte selbst einzuhalten, sowie auch auf der Website zu garantieren.

In der Vergangenheit wurden diese Werte in der Kommentarspalte jedoch regelmässig missachtet, es kam immer wieder zu nicht tolerierbaren Aussagen in den Kommentaren. Das Löschen dieser Kommentare ist heikel und zudem mit grossem Aufwand verbunden, welcher der Verein nicht stemmen kann. Zusätzlich können die Kommentare praktisch anonym verfasst werden, weswegen eine Blockierung der jeweiligen Personen unmöglich wird.

Folglich hat der Verein Vimentis entschlossen, die Kommentarfunktion abzuschalten und nur den Blog stehen zu lassen. Der Blog erlaubt es Personen weiterhin, sich Gehör zu verschaffen, ohne sich hinter einem Pseudonym zu verstecken. Die Änderung sollte die Blog-Plattform qualitative verbessern und all jenen Personen ins Zentrum rücken, welche Interessen an einer sachlichen Diskussion haben, sowie die oben erwähnten Werte respektieren.