Sprache: F

Lexikon: Accords de Bretton Woods

Les Accords de Bretton Woods ont réglementé les relations monétaires internationales entre 1944 et 1973. Ils ont donné naissance au Fonds monétaire international (FMI) et à la Banque mondiale.
Ils tirent leur nom du lieu où les puissances victorieuses se sont réunies à la fin de la Seconde Guerre mondiale pour signer le traité, près de Washington.
Le système de Bretton Woods mit en place des taux de change fixes et fonctionnait de la manière suivante :
· La monnaie de chaque État membre était définie sur la base du dollar américain ou de l’or et le dollar lui-même était défini en or. On pouvait alors par exemple trouver les situations suivantes :
1 CHF = 0,5 gramme d’or et 1 USD = 1 gramme d’or, ce qui représente un taux de change fixe de 2 CHF pour 1 USD entre les deux monnaies. Tous les autres taux de change étaient aussi fixes, comme p. ex. le taux de change entre le franc suisse et le mark.

· L’ensemble des États membres était tenu de maintenir les fluctuations de change dans des limites étroites. Leurs banques centrales étaient chargées de soutenir leurs monnaies sous pression à la baisse et de les affaiblir sous pression à la hausse. Si, dans l’exemple ci-dessus, le taux de change du franc suisse par rapport au dollar américain avait atteint 3 CHF / USD, le franc aurait été sous-évalué et la Banque nationale aurait dû vendre des réserves en dollars contre le franc, ce qui aurait augmenté la demande de francs et donc entraîné une appréciation de ce dernier. Inversement, si le taux de change était tombé à 1 CHF / USD (le franc aurait alors été surévalué), la Banque nationale aurait dû vendre des francs ou acheter des dollars. Le franc se serait ainsi de nouveau déprécié et le taux de change fixe cible ou obligatoire aurait été retrouvé.

· La Banque nationale américaine (FED) dut s’engager à échanger, sur demande, tous les soldes en dollars contre de l’or au taux convenu.

· Le Fonds monétaire international (FMI) était chargé de surveiller le système et d’intervenir en cas de crise de change des États membres.

L’introduction de ce régime de taux de change fixes était fondée sur un raisonnement essentiellement keynésien et devrait conduire à une plus grande stabilité et à des politiques budgétaires plus efficaces.

L’effondrement du système de Bretton Woods :
Après la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis accordèrent de nombreux crédits aux pays européens pour la reconstruction. Cela eut cependant pour conséquence une augmentation continue de la quantité de dollars américains, tandis ce que celle des réserves d’or des États-Unis ne suivait pas dans la même mesure. De ce fait, l’incertitude grandit de plus en plus quant à la capacité des États-Unis à tenir leur engagement d’échanger tous les dollars contre de l’or. Un nombre croissant de pays exercèrent alors leur droit et échangèrent leurs dollars contre de l’or. Pour cette raison, le président des États-Unis leva leur obligation de couverture en or en août 1971. De plus en plus de pays vendirent alors leurs réserves en dollars, ce qui entraîna d’énormes pressions à la baisse sur cette devise. En janvier 1973, la Banque nationale suisse (BNS) abandonna également le taux de change fixe du franc suisse. Tous les grands pays développés la suivirent et le système de taux de change fixe s’effondra.

 

Siehe auch
Keine weiteren Lexikoneinträge gefunden
Weblinks / Quellen
Keine gefunden.
Lexikoneintrag bewerten

Bitte bewerten Sie diesen Lexikoneintrag, damit wir das Lexikon gezielt weiter verbessern können. Gerne nehmen wir auch Ihre Änderungsvorschläge oder Kritik entgegen:

Bewertung:  
 
   

Kommentar / Änderungsvorschlag:* (*optional)

 
 

Vimentis finanziert sich durch die Spenden privater Gönner.
Sie können dieses Glossar/Lexikon kostenlos in Ihre eigene Webseite einbauen! Mehr Infos

Artikel wurde am 20.10.2019 aktualisiert


Vimentis Publikation zum Thema
Keine gefunden.
Die aktuellesten Publikationen finden Sie hier